home > Au fil du temps > Salut les câblés ! > Salut les câblés ! 2014 > Semaine du 11 au 17 octobre 2014
Semaine du 11 au 17 octobre 2014
publié le lundi 6 octobre 2014

Samedi 11 octobre 2014

20.40 : Sabrina de Billy Wilder (1954), TCM. 
L’original, bien meilleur que sa copie tardive par Sydney Pollack.

20.40 : La Descente infernale de Michael Ritchie (1969), Paramount Channel.
Film intéressant d’un cinéaste alors plaisant. C’était l’époque où Redford skiait comme un champion, ou gagnait des courses de moto (L’Ultime Randonnée, S.J. Furie, 1970).

20.50 : Calamity Jane, légende de l’Ouest de Gregory Monro (2014), Arte
C’est presque aussi bien que Requiem pour Billy the Kid de Anne Feinsilber.
Si vous l’avez raté, c’est rediffusé la semaine prochaine (samedi 18 à 10h40, et dimanche 19 octobre 2014, à 6h35). Et si vous refusez de vous réveiller tôt pour aller vagabonder avec une femme exceptionnelle, du côté de Deadwood, Dakota, avec des hors-la-loi douteux, regardez le sur votre ordi. Bande son super.

22.50 : Les Lèvres rouges de Harry Kümel (1971)
Cinéaste oublié (et pourtant Malpertuis, c’était bien). Pour Delphine Seyrig, évidemment, et l’inconnue Andrea Rau, qui s’efforce de ressembler à Louise Brooks (et y parvient parfois).

Dimanche 12 octobre 2014

20.45 : La Bête humaine de Jean Renoir (1938), Ciné+Classic
Zola + Renoir + Gabin + Simone Simon + Carette : à voir et revoir sans barguigner.

22.20 : Simone Simon, la rebelle de José Sourillan (2012), Ciné+Classic
On ne l’a pas vu, mais sur un tel sujet, on peut y aller en confiance.

Lundi 13 octobre 2014

20.40 : If… de Lindsay Anderson (1968), Paramount Channel
Les autres films de Lindsay Anderson ont bien vieilli, pourquoi pas celui-là, qui nous avait tant impressionné jadis ? Nous recommandons l’article de Micheline Pouteau sur If..., à sa sortie.

22.30 : Jo Limonade d’Oldrych Lipsky (1964), Arte
Un western tchèque - eh oui -, parodique sans trop de facilités. La Nouvelle Vague pragoise brillait dans tous les genres.

22.45 : Les Russes arrivent de Clara & Julia Kuperberg (2010), Ciné+Classic
On ne l’a pas vu (cf. plus haut), mais le sujet - la paranoïa antirouge à Hollywood dans les années 50 - est passionnant.

Mardi 14 octobre 2014

20.40 : Drôle de couple de Gene Saks (1968), Paramount Channel
Ce n’est pas le plus réussi des duos Jack Lemmon-Walter Mathau, mais ils sont devenus trop rares pour qu’on s’en prive.

21.00 : Rent Boys de Rosa von Praunheim (2011), Sundance Channel
On croyait l’auteur(e) inactif(ve). Imdb nous rassure : 10 films depuis 2010. Mérite qu’on y glisse un œil.

22.20 : La Grande Muraille de Frank Capra (1933), OCS Géants
Ce thé amer du général Yen (en VO) est le meilleur film de Capra du début des années 30 (au programme, en même temps, du Festival Lumière à Lyon).

Mercredi 15 octobre 2014

20.45 : La Bête à l’affût de Pierre Chenal (1959), Ciné+Classic
Le dernier grand film de Chenal, entre Rafles sur la ville (ah !) et Les Nuits de Raspoutine (aïe !)

20.50 : Gaslight de Thorold Dickinson (1940), Polar
Les producteurs du remake fait par Cukor ont tenté de détruire toutes les copies de ce film. On les comprend, tant l’original prime la copie. En VF, hélas.

22.25 : Le Dernier Face-à-face de Sergio Sollima (1967), OCS Géants
On a réhabilité Sergio Corbucci, pas encore Sollima. À ne pas rater, pour Gian Maria Volontè, comme d’habitude.

Jeudi 16 octobre 2014

20.40 : Le Chevalier de la nuit de Robert Darène (1954), Histoire
Notre rendez-vous hebdomadaire avec les oubliés du cinéma français - on peut se passer avec profit de l’introduction de Jean Tulard.

20.45 : Le Jardin des délices de Carlos Saura (1970)
Un film de la grande cuvée d’un cinéaste qu’on a beaucoup goûté et un peu négligé depuis. C’est dommage car il a fait encore de belles choses (Fados, 2007, par ex.)

22.30 : Cogan : Killing Them Softly d’Andrew Dominik (2012), Ciné+Premier
Un remarquable polar, pas très bien accueilli à sa sortie, malgré Brad Pitt. À sauver.

Vendredi 17 octobre 2014

20.45 : Christine de John Carpenter (1983), Syfy
Carpenter commençait bien, avec cette histoire (signée Stephen King) de voiture ensorcelée. On peut lire en outre Car de Harry Crews…

20.45 : Angoisse de Bigas Luna (1987), Ciné+Club
Un titre assez rare de ce cinéaste disparu l’an dernier et qui n’a pas été suffisamment apprécié, malgré Caniche et Jambon, jambon.

Revue Jeune Cinéma - Contacts