home > Festivals > Cannes (né en 1946) > Cannes 2016 > Cannes 2016 au jour le jour
Cannes 2016 au jour le jour
Brèves
publié le dimanche 22 mai 2016

Festival de Cannes 2016, 69e édition (11-22 mai 2016)

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Huschpuppy 2016 (mai 2016)

JPEG - 444.8 ko

 

Voir aussi les sections parallèles :
* Semaine de la critique
* Quinzaine des réalisateurs
* ACID


Dimanche 22 mai 2016

 

Cannes 2016, 69e édition, Palmarès.

Le jury : George Miller, président, Arnaud Desplechin, Kirsten Dunst, Valeria Golino, Mads Mikkelsen, László Nemes, Vanessa Paradis, Katayoon Shahabi, Donald Sutherland.

Longs métrages

* Palme d’or : I, Daniel Blake (Moi, Daniel Blake) de Ken Loach (2016).


 

* Grand Prix : Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016).

* Prix de la mise en scène ex-aequo : Cristian Mungiu pour Bacalaureat (Baccalauréat) (2016) et Olivier Assayas pour Personal Shopper (2016).

* Prix du scénario : Asghar Farhadi pour Forushande (Le Client) (2016).

* Prix du Jury : American Honey de Andrea Arnold (2016).

* Prix d’interprétation féminine : Jaclyn Jose dans Ma’ Rosa de Brillante Mendoza (2016).

* Prix d’interprétation masculine : Shahab Hosseini dans Forushande (Le Client) de Asghar Farhadi (2016).

Courts métrages :

* Palme d’or : Timecode de Juanjo Gimenez (2016).

* Mention spéciale du Jury : A moça que dançou com o diabo (La Jeune fille qui dansait avec le diable) de João Paulo Miranda Maria (2016).

Caméra d’or :

* Divines de Houda Benyamina (2016) à la Quinzaine des réalisateurs.


Cannes 2016, dernière.

Le jury délibère, et les films de la compétition repassent dans les cinémas de la ville. Cérémonie de clôture et annonce du palmarès, ce soir à 19h00, as usual.

Car tout ce qui a un début a une fin, on va pouvoir passer à autre chose.

JPEG - 382.9 ko

 



Samedi 21 mai 2016

 

Sélection officielle, Un certain regard 2016, Palmarès

La section Un Certain Regard 2016 a proposé, dans sa compétition, 18 films venus de 20 pays différents. 7 d’entre eux étaient des premiers films.
Le film d’ouverture était Eshtebak (Clash) de Mohamed Diab.

Le jury : Marthe Keller, présidente, Jessica Hausner, Diego Luna, Ruben Östlund, Céline Sallette.

JPEG - 119.9 ko

 

* Prix Un certain regard : Ymyilevä Mies (The Happiest Day in the Life of Olli Mäki) de Juho Kuosmanen (2016).

* Prix du Jury : Fuchi ni Tatsu (Harmonium) de Fukada Kôji (2016).

* Prix de la mise en scène : Matt Ross pour Captain Fantastic (2016).
Juste pour vous rappeler que c’était notre coup de cœur du 18 mai 2016, et qu’on avait beau chercher, on n’en trouvait aucune critique française. Les babas de Sundance, leur vision du monde alterno-cool, et leurs feelgood movies, ces messieurs-dames parisiens ne trouvaient pas ça assez moderne.

* Prix du meilleur scénario : Delphine Coulin & Muriel Coulin pour Voir du pays (The Stopover) (2016).

* Prix spécial Un certain regard : La Tortue rouge (The Red Turtle) de Michael Dudok De Wit (2016).


Année du Singe, rubrique "Crédits photographiques".

Ce qu’il ya de bien dans les doigts d’honneur, c’est qu’ils sont généralement polyvalents et polysémiques, et, même ciblés, comme "à la cantonade".
Ceux de Iggy et de Jim sont destinés à qui précisément ?

JPEG - 236.6 ko

 

Vu ce qu’on aime voir et entendre d’eux, on croit fermement qu’ils sont destinés à la société du spectacle dont ils ne seraient pas dupes, tout occupés à leur travail artistique. D’ailleurs il y a spectacle et spectacle, c’est vrai, quoi, à la fin, foin des lieux communs et des clichés.

Parce que, par ailleurs, Iggy Pop qui dit Edgar Allan Poe, ou Walt Whitman, ça nous plaît.

JPEG - 197.4 ko

 

Et qu’on ne nous accuse pas de faire dans la "culture cultivée".


 

Quant à Jim Jarmush, si nous avions quelques vaches sacrées, il s’approcherait du corral.


Cannes 2016

Ça sent le paddock.

La Semaine de la critique a fait sa distribution des prix, la Quinzaine des réalisateurs et ACID repassent les plats.
Fatigue des fins de festivals, le vent est tiède et doux, et à Paris, il fait moche.
Ce que Jeune Cinéma préfèrerait aujourd’hui, ce serait d’hésiter entre Sainte-Marguerite et Tourrettes-sur-Loup.

Mais il reste la Sélection officielle

* Elle de Paul Verhoeven (2016). Compétition.

* Le Client de Ashgar Farhadi (2016). Compétition.

* The Pit and the Pendulum (La Chambre des tortures) de Roger Corman (1961). Cannes Classics.



Vendredi 20 mai 2016

 

Palmarès de la Cinéfondation, 19e édition.

Le jury : Naomi Kawase, présidente, Marie-Josée Croze, Jean-Marie Larrieu, Radu Muntean et Santiago Loza.

La sélection 2016 comprenait 18 films d’étudiants en cinéma choisis parmi 2 350 candidats en provenance de 548 écoles dans le monde.

* Premier Prix : Anna de Or Sinai (2015).

* Deuxième Prix : In the Hills de Hamid Ahmadi (2016).

* Troisièmes Prix ex aequo : A Nyalintás Nesze de Nadja Andrasev (2016) et La culpa, probablemente de Michael Labarca (2016).


Cannes 2016

Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle

* The Last Face de Sean Penn (2016). Compétition.


 

* Inversion (Varoonegi) de Behnam Behzadi (2015). Un certain regard.

* Gentleman Rissient de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau & Guy Seligmann (2015). Cannes Classics.

Quinzaine des réalisateurs

* Dog Eat Dog de Paul Schrader (2016).

Semaine de la critique : le palmarès 2016, et les prix des partenaires.

Le jury : Valérie Donzelli, présidente, 
Alice Winocour, Nadav Lapid, David Robert Mitchell et Santiago Mitre.

* Mimosas de Oliver Laxe (2016). Grand Prix Nespresso.


 

* 


Albüm de Mehmet Can Mertoğlu (2016). Prix Révélation France 4.

* 
Prenjak de Wregas Bhanuteja (2016). Prix Découverte Leica Cine du court métrage.

* One Week And A Day (Shavua ve Yom) de Asaph Polonsky (2016). Prix Fondation Gan à la Diffusion.

* 




Davy Chou & Claire Maugendre
co pour Diamond Island (2016). Prix SACD.

* 





 L’Enfance d’un chef de Antoine de Bary (2016). Prix Canal+ du court métrage.

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Jeudi 19 mai 2016

 

Cannes 2016
Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016). Compétition.

* La Mort de Louis XIV de Albert Serra (2015). Avec Jean-Pierre Léaud, Palme d’honneur 2016. Séance spéciale.

LA MORT DE LOUIS XIV - TEASER from CAPRICCI Films on Vimeo.

 

* Baccalauréat de Cristian Mungiu (2016). Compétition.

* Gimme Danger de Jim Jarmush (2016). Hors compétition.
Le documentaire avec Iggy Pop.

* The Family Whistle de Michele Russo (2016). Cannes Classics
Tout sur la famille Coppola.

Quinzaine des réalisateurs :

* Divines de Houda Benyamina (2016).

Semaine de la critique, clôture :

* Bonne figure de Sandrine Kiberlain (2016) ; Kitty de Chloë Sevigny (2016) ; En moi de Laetitia Casta (2016).

Trois courts métrages de luxe sur la condition d’artiste.

ACID :

* Madame B, histoire d’une Nord-Coréenne de Jero Yun (2016).

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Mercredi 18 mai 2016

 

Cannes 2016
Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle

Avant tout un gros coup de cœur pour le film de Sundance, le deuxième long métrage de Matt Ross et pas seulement à cause de Viggo. Il sortira au mois de juillet 2016.

* Captain Fantastic de Matt Ross (2015) Un certain regard


 

* La fille inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne (2016). Compétition.

* Ma’ Rosa de Brillante Mendoza (2016). Compétition.

* The Strangers de Na Hong-jin (2016). Hors compétition.

* La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit (2016). Un certain regard.

Quinzaine des réalisateurs :

* Mercenaire de Sacha Wolff (2016).

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Mardi 17 mai 2016

 

Cannes 2016
Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Personal Shopper de Olivier Assayas (2016). Compétition.


 

* Contes de la lune vague après la pluie de Kenji Mizoguchi (1953). Cannes Classics.

Quinzaine des réalisateurs :

* L’Effet aquatique de Solveig Anspach (2014).

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Lundi 16 mai 2016

 

Cannes 2016

Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Loving de Jeff Nichols (2016). Compétition.

* Paterson de Jim Jarmush (2016). Compétition.

* Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier (2016). Cannes Classics.

* Hands of Stone de Jonathan Jakubowicz (2016).
Occasion de recevoir Robert de Niro, habitué des lieux (deux Palmes d’or pour Taxi Driver de Martin Scorsese (1976) et Mission de Roland Joffé (1986), et président du Jury en 2011).

Quinzaine des réalisateurs :

* Les Vies de Thérèse de Sébastien Lifshitz (2016).
Thérèse Clerc (1927-2016) était épatante, éclatante de vie, dans Les Invisibles (2012). Sébastien Lifshitz l’a accompagnée jusqu’au bout.

ACID :

* Willy 1er de Ludovic & Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas (2016).

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Dimanche 15 mai 2016

 

Cannes 2016

Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Mal de pierres de Nicole Garcia (2016).


 

* Quand naitra le jour (Jago Hua Savera) de Aaejay Kardar (1958). Cannes Classics.

* Beyond the Mountain and Hills de Eran Kolirin (2016). Un certain regard.

ACID :

* Le Parc de Damien Manivel (2016).


Digression de l’année du Singe : À Cannes, Red Carpet partout, on a le choix pour s’élever.

Vers les étoiles (en réalité vers le Grand Satan).
Ou, plus humblement, vers le ciel.

JPEG - 517.8 ko

 

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Samedi 14 mai 2016

 

Cannes 2016

Aujourd’hui commence Visions sociales, 14e édition (14-20 mai 2016), un festival dans le festival, qui se souvient que le 16 mai 1946, il y a 70 ans, naissaient les comités d’entreprise.
C’est juste à côté de Cannes, à Mandelieu-La Napoule.

JPEG - 134.8 ko

 

Il y a les organisateurs rarement sous les sunlights : la CCAS, les CMCAS, les CFR des cheminots.

Il y a les partenaires chic : Cannes Cinéphiles, Cinéfondation, Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique, etc.


 

Et il y a le parrain, en 2016, Tony Gatlif.
L’an dernier, en 2015, c’était une marraine : Corinne Masiero.
Des gens éminemment fréquentables.

Aujourd’hui, Visions sociales commence avec :

* À 15h00 : Comme des lions de Françoise Davisse (2015).
Suivi d’une rencontre avec la réalisatrice.
Le film est sorti le 23 mars 2016, il a été vu par plus de 12000 spectateurs, et a été accompagné par presque 100 débats. Et ce n’est pas fini.

* À 18h00 : Nous trois ou rien de Kheiron (2015).
Suivi, à 20h00, d’un cocktail d’ouverture
(Participation 5, 00€, la recette sera reversée à l’association Les Amis de la région de la Rivne)

* À 21h00 : Geronimo de Tony Gatlif (2014).
Suivi d’une rencontre avec Tony Gatlif, parrain du festival.


 

Faites votre programme.

Château de Mandelieu-La Napoule, 318 rue du Capitaine de Corvette March, 06120 La Napoule.


Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Mademoiselle (The Handmaiden) de Park Chan-wook (2016). Compétition.
Une œuvre géante et magnifique en 3 parties. Le titre française est réducteur, adapté seulement à la 1ère partie.

* Toni Erdmann de Maren Ade (2016). Compétition.

* American Honey de Andrea Arnold (2016). Compétition.

* Le Bon Gros Géant de Steven Spielberg (2016). Hors compétition et pour les enfants.

Semaine de la critique

* Grave de Julia Ducournau (2016).


Petit bonus pour le week-end : des photos people vintage du temps du Palais des festivals, quand les bikinis des starlettes étaient encore un peu bouffants..

JPEG - 96.2 ko

 

Naturellement, c’est destiné aux femmes avec plein de pubs autour.
On ne change pas une civilisation bipolaire qui gagne, et son modèle dominant domine, comme c’est son rôle. Les hommes, sérieux, font de l’argent que leurs femmes, forcément frivoles - signes extérieurs de richesses - dépensent.
Ça ne peu évoluer qu’à la marge, et c’est lent.
Les photos, tout de même, ne sont pas mal. Il est toujours joli, le temps passé.

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Vendredi 13 mai 2016

 

Cannes 2016

Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* I, Daniel Blake de Ken Loach (2016). Compétition.
Loach a inventé le mélodrame sec. Sans pathos, sans "empathie", sans grandes orgues, il brise le cœur des plus endurcis. Ô popoï popoï ! se lamentaient les Grecs de Homère, qui, déjà, doutaient de l’efficacité du front culturel.

* Exil de Rithy Panh (2016). Séance spéciale.
Avec ses images somptueuses, Rithy Panh martèle toujours la même chose, du même point de vue, mais avec un nouveau regard à chaque âge de sa vie. Exil est sans doute le plus fort de ses films. "L’exil et l’enfance ne peuvent se regarder en face. J’ai plus connu l’exil que l’enfance", dit-il.

JPEG - 132 ko

 

JPEG - 100.3 ko

 

JPEG - 156.5 ko

 

JPEG - 133.3 ko

 

* La Danseuse de Stéphanie Di Giusto (2016). Un certain regard.
Un très beau film. Le buzz, toujours niais, focalise sur Lili-Rose Depp. Elle a 16 ans, ce serait dommage de la gâcher, et de négliger l’œuvre.

Quinzaine des réalisateurs :

* Neruda de Pablo Larrain (2016)

ACID :

* Isola de Fabianny Deschamps (2016).
C’est la grande Fabianny Deschamps, celle de New Territories.

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Jeudi 12 mai 2016

 

Cannes 2016, 69e édition.

Ce soir, c’est l’ouverture des sections parallèles :

* La Semaine de la critique, 55e édition (12-19 mai 2016)
La plus ancienne section parallèle.

JPEG - 405.2 ko

 

* La Quinzaine des réalisateurs, 48e édition (12-20 mai 2016)
Avec des reprises à Paris, Marseille, Genève, Rome, Milan, Florence et Bruxelles.

JPEG - 390.6 ko

 

* Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion), 24e édition (12-21 mai 2016).
Projections et de rencontres gratuites et ouvertes à tous les publics, aux Arcades, au Studio 13, au Raimu et à l’Alexandre III.

JPEG - 541.8 ko

 

Ce que Jeune Cinéma préfère aujourd’hui :

Sélection officielle :

* Money Monster de Jodie Foster (Hors compétition). C’est vachement bien.
Ça sort demain partout en France, on vous le recommande chaudement.


 

* Sieranevada de Cristi Puiu (Compétition).

* Eshtebak de Mohamed Diab (Un certain regard).

Et à la Quinzaine des réalisateurs :

* La fête à notre très cher Aki Kaurismaki, en sa présence : projection de son film Hamlet Goes Business (1987) et remise du Carosse d’or (l’hommage de la Société des réalisateurs de films-SRF à un de leurs pairs, créé en 2002).


 

Suivez le festival de Cannes 2016 en live.



Mercredi 11 mai 2016

 

Cannes 2016, la 69e édition est ouverte.
Impossible d’y échapper (11-22 mai 2016).

JPEG - 444.8 ko

 

JPEG - 557.3 ko

 

Toutes les infos (programme définitif, jurys, leçon de cinéma, affiche, animation des cérémonies, courts métrages, Cinéfondation, etc,) tout est sur le site officiel.

Dernière nouvelle : Palme d’or d’honneur à Jean-Pierre Léaud.
Il veillit sacrément bien le bougre.

JPEG - 93.8 ko

 

Ça fantasme sec chez les "vedettes" et dans le peuple (pas les mêmes fantasmes, et avec la bonne distance entre eux bien sûr).

Avec soleil.

JPEG - 768.9 ko

 

JPEG - 746.5 ko

 

Sans soleil aussi.

JPEG - 540.4 ko

 

Ouverture ce soir, avec Café Society de Woody Allen, hors compète depuis longtemps.


 

C’est son son 47e long métrage.
Il n’a jamais voulu être en compétition "parce qu’il serait un très mauvais perdant".
Le film sort en même temps dans toute la France.

Suivez le festival de Cannes en live.



Revue Jeune Cinéma - Contacts