home > Thématiques > Avant-garde & Expérimental > Centenaire de Dada (1916-2016)
Centenaire de Dada (1916-2016)
Brèves
publié le vendredi 30 décembre 2016

Jeune Cinéma en ligne directe
Journal de Hushpuppy de

* février 2016.
* mars 2016.
* juillet 2016.
* décembre 2016.

JPEG - 133.8 ko

 



Samedi 6 février 2016

 

Les 6 février, il se passe souvent plein de choses.
Ça dépend des années.
Il y a des trucs qu’on ne "commémore" pas, et qui nous colle encore aujourd’hui, comme des sparadrah, à bon entendeur, salut.

Mais, ce 6 février 2016, on a un joli centenaire, dont vous n’avez pas fini d’entendre parler : Dada a cent ans.

JPEG - 226.5 ko

 

"On ne peut pas comprendre Dada, il faut en faire l’expérience".

Pour vous mettre dans le bain :

* À Zurich, autant aller aux sources.

Le Cabaret Voltaire a célèbré sa réouverture en 2013, avec une exposition permanente intitulée Dada in Nuce.

C’est dans cette crypte que le mouvement Dada a vu le jour en 1916.
Et c’est ici que sont désormais présentés les 165 dadaistes, et que sont retracés tous les parcours et les lieux de prédilection Dada.

JPEG - 66.1 ko

 

* À Paris, à la Halle Saint-Pierre, à 15h00, voici un Cabaret Dada new look.

Naturellement, c’est spécial "artistes et poètes". Une trentaine d’artistes et poètes performeront dans l’auditorium de la Halle Saint-Pierre pour rendre hommage à ce moment singulier.
Mais même les notaires, les épiciers, et tous les Philistins, peuvent aller jeter un coup d’œil à ce qui ne les concernait pas en 1916, mais qui, cent ans après, peut leur sembler moins up to date. Il n’est jamais trop tard pour sortir le dimanche.

JPEG - 217.1 ko

 

Halle Saint-Pierre, 2 rue Ronsard, 75018 Paris.

* Open Culture nous envoie quelques échantillons audio.

JPEG - 83.9 ko

 

* Pour réviser secrètement ce qu’on devrait ne jamais avoir oublié.



Lundi 8 février 2016

 

Centenaire de Dada

* Radio suisse de Lausanne de 11h à 12h, en direct.

JPEG - 232.8 ko

 

Et quelques bonus que nous transmet Mélusine.

* Sur Arte

* Le mouvement artistique qui remettait tout en question, par Christian Raaflaub.

* 13 choses plus ou moins utiles à savoir sur le mouvement Dada par Pascal Riché.

JPEG - 266.3 ko

 



Samedi 13 février 2016

 

Si on n’habite pas Paris, on peut quand même fréquenter Mélusine.
Parce que Dada toujours, Dada pour tous.

Mélusine nous donne à lire les Actes des Journées d’études Rebelles du surréalisme, et tous ceux qui n’ont pas pu s’y rendre peuvent néanmoins tout savoir.

Le samedi 28 novembre 2015, sous le feu des projos, le rebelle, c’était Tzara.

JPEG - 113.4 ko

 

À l’INHA, la journée d’étude de l’APRES, organisée par Henri Béhar et Françoise Py, était consacrée à son œuvre poétique :

* Henri Béhar : Pourquoi L’Homme approximatif ?
* David Christoffel : Déchansons en chœur, Tzara et la musique.
* Catherine Dufour : "L’intertexte du monde" dans les Vingt-Cinq Poèmes.
* Eddie Breuil : Mouchoir de nuages, "La plus remarquable image dramatique de l’art moderne" (Aragon).
* Émilie Frémond : Lecture de Grains et Issues.
* Marc Kober : Sur Où boivent les loups.
* Gabriel Saad : sur Personnage d’insomnie.
* Maryse Vassevière : sur La Fuite.



Samedi 12 mars 2016

 

À propos de centenaires, on n’oublie pas que Dada a cent ans.
Y a même un timbre.

JPEG - 67.1 ko

 

Les Rendez-vous de l’APRES s’en occupent sérieusement, avec Mélusine.

Ils nous donnent rendez-vous à la Halle Saint-Pierre.

* À 15h30 : Hommage à Tzara par Wanda Mihuleac et les Éditions Transignum.

Halle Saint-Pierre, 2 rue Ronsard, 75018 Paris.



Mardi 12 juillet 2016

 

On n’oublie pas non plus que cette année, en février, Dada a eu cent ans.


 

Voilà un peu de matériel pour fêter ça dignement.



Vendredi 30 décembre 2016

 

France Culture va clore le premier centenaire de Dada dans les meilleures conditions avec le Cabaret Dada de Philippe Braz.

D’abord une petite révision générale : The ABC’s of DADA en trois parties (attention, ça peut choquer certaines sensibilités exquises).

* Part 1 ;
* Part 2
* Part 3
 


 

"Cinéma Dada", c’est un label, une marque déposée.
Il ne faudrait pas le confondre avec "le cinéma surréaliste", ni avec "le cinéma expérimental".
En général, on convient de lui dédier la période 1921-1924, et de se conformer au choix de Hans Richter.

Mais, pour cette nébuleuse et pour cet esprit, on peut être plus accueillant comme le pense Philippe-Alain Michaud.

Voici une filmographie qui ne devrait pas être trop contestée.

* Rythme 21 de Hans Richter (1921).
 


 

* Symphonie diagonale (Diagonalsymfonin) de Viking Eggeling (1921).
 


 

* Le Retour à la raison de Man Ray (1923).
 


 

* Entr’acte de René Clair & Francis Picabia (1924).
 


 

* Ballet mécanique de Fernand Léger & Dudley Murphy (1924).
 


 

* Filmstudie de Hans Richter (1926).
 


 

* Emak Bakia de Man Ray (1926).
 


 

* Anemic cinéma de Marcel Duchamp (1926).
 


 

* Vormittagsspuk (Fantômes avant déjeuner) de Hans Richter (1927).
 


 



JPEG - 448.7 ko

 

JPEG - 576.9 ko

 

Revue Jeune Cinéma - Contacts