home > Au fil du temps > Journaux de JC > 2014 : Ma’ Joad > Journal de Ma’ Joad (avril 2014)
Journal de Ma’ Joad (avril 2014)
Avril 2014
publié le mercredi 30 avril 2014


AVRIL 2014



Lundi 28 avril 2014

 

On annonce le jury complet de Cannes 2014, comme d’habitude 9 personnalités.

Quatre cinéastes : Jane Campion, Sofia Coppola (États-Unis), Jia Zhanke (Chine), Nicolas Winding Refn (Danemark).

Quatre actrices et acteurs : Carole Bouquet (France), Leila Hatami (Iran), Jeon Do-yeon (Corée du Sud), Willem Dafoe (États-Unis).
Et Gael Garcia Bernal (Mexique) qui joue et réalise.

Jane Campion, présidente du jury.

Ça tombe bien pour le beau livre de Michel Ciment qui vient de paraître Jane Campion par Jeanne Campion , Éditons des Cahiers du cinéma, ill., 2014, 224 p.)



Dimanche 27 avril 2014

 

Mort de Micheline Dax (1924-2014).

Théâtre de 1946 à 2008, cinéma de 1949 à 2009, télévision de 1959 à 2011. Chanteuse aussi, et siffleuse. Une vrai artiste populaire, sans aucune faiblesse dans sa carrière.

Mort de Andréa Parisy (1935-2014).

On n’oublie pas sa classe et sa liberté dans le film de génération, Les Tricheurs de Marcel Carné (1958).
Les jeunes filles, en ce temps-là, hésitaient entre Jacques Charrier et Laurent Terzieff. Pourtant y avait pas photo.



Mercredi 23 avril 2014

 

À Cannes, y a pas que le festival officiel, qui, certes, étincelle dans le présent.
Mais dans la longue durée, c’est souvent à la marge que ça se passe.
On a un faible pour ACID.
La sélection ACID (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) nous parvient. Toujours affûtée.

Six premiers longs métrages : Qui vive de Marianne Tardieu (avec Adèle Exarchopoulos, Reda Kateb et Rashid Debbouze) ; Mercuriales de Virgil Vernier ; Brooklyn de Pascale Tessaud ; New Territories de Fabianny Deschamps ; Spartacus & Cassandra (documentaire) de Ioanis Nuguet.

Ainsi que : La Fille du fleuve de Aurélia Georges ; Les Règles du jeu (documentaire) de Claudine Bories & Patrice Chagnard ; Cesta Ven de Petr Vaclav ; Le Challat de Tunis de Kaouther ben Hania.



Lundi 21 avril 2014

 

70e anniversaire du droit de vote des femmes en France (obtenus le 21 avril 1944 et mis en application le 29 avril 1945).

Jamais inutile de rappeler que la Nouvelle-Zélande et certains États américains l’ont obtenu en 1893, l’Australie en 1902, la Finlande en 1906, la Norvège en 1913, le Danemark en 1915, la Russie soviétique en 1918, la Suède en 1919, les États-Unis en 1920, l’Irlande libre en 1922, la Grande-Bretagne en 1928.

Même l’Espagne, catholique et macho, en 1931.

Dans La Grande Farandole (The Story of Vernon and Irene Castle), film musical de H.C. Potter (1939), Fred Astaire et Ginger Roger sont pour.

JPEG - 145.1 ko

 



Dimanche 20 avril 2014

 

Mort de Rubin "Hurricane" Carter (1937-2014). Décidément, les mois d’avril sont meurtriers.

Il aurait pu devenir champion du monde de boxe, Hurricane, s’il n’avait pas été victime d’une "erreur judiciaire", bien traditionnelle : Condamné à 30 ans de réclusion par un jury blanc, en 1967 et 1976, pour le meurtre de trois blancs, et enfermé pendant 19 ans dans une prison du New Jersey.

Tous les dés étaient pipés, le procès était un cirque, il n’avait aucune chance, chantait Dylan en 1975.
Joni Mitchell et Mohamed Ali avaient également soutenu sa cause.

Hurricane a été innocenté et libéré en 1985.

En 1999, le film de Norman Jewison, Hurricane Carter, avait valu à Denzel Washington le Golden Globe du meilleur acteur et une nomination aux Oscars.



Jeudi 17 avril 2014

 

Aujourd’hui, ce même jour, on apprend la sélection officielle du festival de Cannes 2014, et la mort de Gabriel Garcia Márquez (1927-2014).

Accessoirement, aussi, la découverte de la première exoplanète habitable par des vivants, de même taille que la Terre.

Ça va bien ensemble.
Gabo, réaliste et magique, ne pouvait que s’occuper aussi de cinéma, et savait, sans nul doute, s’évader dans les étoiles.
Il avait occupé plein de positions sociales (fondateur, président, critique, membre du jury de Cannes avec Giorgio Strehler comme président). Il avait aussi écrit des scénarios.
Tout le monde se souvient d’où il était et de ce qu’il faisait, quand on a annoncé les attentats du World Trade Center.
C’est pareil pour Cent Ans de solitude.
Tous ceux qui sont encore vivants se souviennent du temps où ils le lisaient, dans la collection du Seuil encadrée de vert. Ils se souviennent de leurs amours, de leurs musiques, des odeurs, des lumières, des espoirs et des déceptions, en étroit reflet avec le roman. C’est le roman de leur jeunesse.

Vingt ans après, en 1987, quand Francesco Rosi dirige Chronique d’une mort annoncée, d’après le roman de Márquez, on ne les aime plus autant, ni l’un ni l’autre. Et L’Amour au temps du choléra de Mike Newell (2007) ne reçoit qu’un succès d’estime.

Márquez résidera désormais dans le panthéon de la littérature.

Mais dans ce jour d’avril 2014, dans cet étroit passage entre vie et mort vers l’éternité, il pourrait mesurer les flux et les reflux de toute vie, et faire connaissance avec un nouvelle durée de la solitude.



Mercredi 16 avril 2014

 

Mort de Christian Zimmer (Zimmerman) (1929-2014).

Toutes les bibliothèques de cinéphiles possèdent son ouvrage Cinéma et politique (1974).

En ce temps-là, "tout était politique", pensait-on (et pas "politicien").

Zinmmer fut chroniqueur aux Temps modernes et chef-adjoint du secrétariat de rédaction du Monde.
Et collaborateur de Jeune Cinéma de 1997 à 2005.

JPEG - 62 ko

 



Samedi 12 avril 2014

 

Bad news for Chris and Joris : un gigantesque incendie s’est déclenché à Valparaiso, Chili.

Valparaiso appartient au patrimoine de l’humanité.

Mais elle leur appartient aussi à eux, Joris Ivens et Chris Marker, depuis leur film en 1962, À Valparaiso (cf. Jeune Cinéma, n°59, page 36).

Avec Lys Gauty, par dessus les années, comme à la fin de leur film, nous chantons à pleins poumons : Hardi, les gars, vire au guindeau, Good bye, farewell, good bye, farewell, Hardi, les gars, adieu Bordeaux, Hourra, Oh Mexico, ho, ho, ho !


 



Mardi 15 avril 2014

 

On connaît l’affiche de Cannes 2014, la 67e édition : un photogramme de 8 1/2, Mastroianni en sépia, qui regarde par dessus ses lunettes d’intello.

Les auteurs : Hervé Chigioni et son graphiste Gilles Frappier.

JPEG - 412.4 ko

 



Dimanche 6 avril 2014

 

Mort de Mickey Rooney (1920-2014).

La mort du petit rouquin nous affecte.

On l’a connu tout petit, quand il était Puck dans Le Songe d’une nuit d’été de William Dieterle (1934) et Huckleberry Finn dans Les Aventures de Huckleberry Finn de Richard Thorpe (1939).

Quand on a su qu’il avait épousé Ava Gardner en 1942, on n’en était pas revenu.

On en a eu honte illico : la réaction était un peu courte et même vulgaire. "Inappropriée", comme ils disent là-bas. D’ailleurs ça n’a pas duré entre eux, et ensuite, Mickey a eu 8 femmes et des tas d’enfants.

Sur ses 213 films (sans compter les courts), on en a vu une cinquantaine.
On se souvient surtout de son couple de cinéma avec Judy Garland.

Notre préféré, le plus marrant, c’est Babes on Brodway de Busby Berkeley (1941).

JPEG - 340.1 ko

 

On aimait aussi les aventures de la famille Hardy, une série qui a duré plus de dix ans (1937-1948), où Andy Hardy (Rooney himself) avait fini par prendre toute la place.

Et puis, il y a eu cette sorte d’apogée avec Baby Face Nelson de Don Siegel, en 1957. Le rôle du copain de Dillinger était taillé pour lui.

Dans la série L’Étalon noir (1990), il commence déjà à ne plus être si jeune, 70 ans.
Dans La Nuit au musée de Shawn Levy, il a un petit rôle et 86 ans.

Pourtant, à chaque apparition, on se sent réjoui, car il demeure ce lutin bondissant et joyeux que nous aimons.

Au cinéma, il savait tout faire, danser chanter, jouer des plusieurs instruments et faire le clown.
Son Oscar d’honneur en 1983, il ne l’avait pas volé.

Dans la vie, il faisait à peu près la même chose, et de plus il jouait et buvait en vrai.

Forcément, il est mort pauvre. Mais il avait une de ces frites !
93 ans : pour nous, il est mort prématurément.



Vendredi 4 avril 2014

 

Aujourd’hui, exactement, Marguerite Duras (1914-1996) aurait cent ans.

Un numéro spécial de Jeune Cinéma est paru en mars : Duras cinéaste.
Demandez-le à la revue : revue.jeunecinema@orange.fr

Ou bien achetez-le à Paris, à la librairie du Panthéon, et à Toulouse, à la librairie Ombres blanches.

JPEG - 206.6 ko

 


À Lyon, Quais du polar commence aujourd’hui jusqu’au 6 avril 2014.

Un festival selon notre cœur, entièrement gratuit.



Mardi 1er avril 2014

 

Au Magic Cinéma de Bobigny, rétrospective intégrale Chantal Akerman, jusqu’au 13 avril 2014.



Revue Jeune Cinéma - Contacts